Science

Le cryptage des données ADN est désormais possible

Le cryptage des données ADN est désormais possible

Comme nous le savons tous, notre matériel génétique se compose de ADN (Acide désoxyribonucléique) qui est, en gros, les informations nécessaires à la synthèse des protéines. Selon différentes équipes scientifiques, le génome humain se situe entre 2 et 3 mètres de long (c'est-à-dire la longueur totale du ADN molécules dans une seule cellule humaine, située normalement dans le noyau cellulaire). Considérant que le diamètre moyen d'un noyau de mammifère est 6 µm (1 µm est un millième de millimètre), il est étonnant de voir comment la nature a réussi à comprimer 2 mètres dans 6-des milliers de millimètres.

[Source de l'image: Pixabay]

Maintenant, les scientifiques du Institut européen de bioinformatique utiliser cette capacité de manière unique, en compressant d'importantes quantités de données en ADN, qui se traduit par une compression réussie 2.2 pétaoctets d'informations dans 1 gramme de ADN, et récupérez-le avec 100% de précision.

Les données «écrites» dans le synthétique ADN était un enregistrement de Martin Luther King's "J'ai un rêve"discours et tout 154Shakespeareles sonnets. Parallèlement à cela, ils ont réussi à implémenter également une correction d'erreur dans les molécules, leur permettant de récupérer le contenu avec 100% de précision.

La technique utilise les quatre bases de ADNadénine (UNE), thymine (T), cytosine (C) et guanine (G), qui sont normalement liés complémentaires par paires - A + T et C + G. Cependant, il est extrêmement coûteux de synthétiser d'abord ADN et ensuite pour le séquencer afin de révéler les données. Cela est encore loin de remplacer les dispositifs de port de données les plus courants, mais le projet offre une nouvelle direction très intéressante du processus de stockage des données.


Voir la vidéo: ScienceLoop La cryptographie homomorphe 33 (Novembre 2021).